ob_c4b6bd_15521-457728730942486-145903001-n-jpg[1]

[Jaadosphère] – Batman Noël

Share Button
Batman Noël

Du nouveau chez les jeunes adultes et de saison !

« Batman, Noël » de Lee Bermejo (Urban Comics, 2012).

Un Batman de Noël inspiré de l’histoire de Scrooge, personnage de Charles Dickens dans « Un chant de Noël ». On pourrait croire le filon épuisé, tant il y a eut d’adaptations de ce conte. Et bien non, ce comics a toute sa place. Un voyage à Gotham City la veille de Noël, il fait froid, la neige crisse sous les pas du Batman…La trêve de Noël aura-t-elle lieu ?

ob_8feaf5_sara-et-les-contes-perdus-1-delcourt-jpg[1]

[Jaadosphère] – Sara et les contes perdus de Jenny chez Delcourt.

Share Button

Sara et les contes perdus de Jenny chez Delcourt.

Sara, 15 ans vit entourée de ses deux meilleures amies, de sa mère, une libraire excentrique et de son père, absorbé par son travail. A la librairie, elle aide sa mère et lit des histoires aux enfants du quartier. Une mystérieuse rencontre avec un enfant l’amène à ouvrir un livre de contes de fées. Cette brèche propulse les personnages du conte dans le monde de Sara. C’est un bon manga, avec de l’humour et du mystère. Sara est une héroïne pleine de volonté mais pas toujours en phase avec sa nouvelle vie. Quant aux personnages issus du livre de contes, ils sont totalement perdus, sauf peut-être un. Un shojo français créé par Jenny, une jeune auteur talentueuse, imprégnée des références des années 90 comme City Hunter (alias Nicky Larson) ou Sailor Moon.

ob_4610a2_album-cover-large-17452-jpg[1]

[Cases en stock] – L’Attentat / scénario Loïc Dauvillier, dessin Glen Chapron,

Share Button

L'Attentat / scénario Loïc Dauvillier, dessin Glen Chapron,

d’après le roman de Yasmina Khadra

Amine Jaafari, arabe israélien, est un chirurgien reconnu qui exerce dans un hôpital de Tel Aviv. Un attentat meurtrier se produit dans la capitale et bientôt les mutilés affluent. Amine ne rentre que très tard chez lui, épuisé. Son sommeil est écourté par un appel de la police lui demandant de venir identifier le corps du kamikaze, une femme…sa femme ! Véritable bouleversement dans sa vie, ce basculement va entraîner une remise en question, mais aussi des interrogations sur l’attraction que peut exercer le milieu terroriste sur certaines personnes. La force de cet album est qu’il n’y a pas de parti pris, le lecteur se retrouve à essayer de comprendre les différents points de vue, à explorer les opinions divergentes.

Au final « L’Attentat » est un récit poignant, violent, qui nous plonge au coeur de l’inextricable conflit israélo-palestinien. Une adaptation parfaitement réussie du roman éponyme de Yasmina Khadra !